Un beau minéral : la malachite, un carbonate de cuivre

Un beau minéral : la malachite, un carbonate de cuivre

Un très beau minéral à observer : la malachite, son nom est issu du terme grec « malakhe » signifiant « mauve », en référence à sa couleur identique aux feuilles de la mauve.
Il s’agit ici d’une malachite aciculaire : elle possède des cristaux allongés et pointus en forme d’aiguille.

Sa formule chimique est : Cu2CO3(OH)2, il s’agit donc d’un carbonate : il contient l’ion carbonate CO32- asssocié à l’ion cuivre Cu 2+, et étant hydraté (OH): il s’agit donc d’un carbonate de cuivre hydraté.
Cet échantillon provient du désert marocain entre Erfoud et Merzouga, on retrouve des gisements de malachite également en France comme dans le Rhône à la mine de Chessy.

La malachite accompagne les oxydes de fer et minéraux cuprifères : azurite, cuprite, cuivre natif…
Il s’agit d’un minéral secondaire, c’est à dire qu’il s’est formé à partir de l’altération de minéraux d’une roche primaire, par exemple par oxydation du cuivre natif.

Les concrétions de malachites se forment grâce à des dépôts successifs depuis une eau chargée en cuivre (après altération de la roche mère), tout comme les stalactites et stalagmites de carbonate de calcium que l’on rencontre dans les grottes.

La malachite est utilisé majoritairement comme pierre ornementale (bijoux, minéraux de collections, décoratons…) ou comme minerai de cuivre, un métal très utilisé dans nos sociétés actuels (bobines, tuyauterie….).

D’après :

http://www.galeriedemineralogieetgeologie.fr/fr/explorez/150-especes-minerales/m-magnesite/malachite

http://www.geowiki.fr/index.php?title=Malachite