Distinction entre deux fleurs de montagne : Gentiane et Vératre - Paléodécouvertes : Portail sciences

 Distinction entre deux fleurs de montagne : Gentiane et Vératre

Auteur(s) : Pierre-Jean Riou, professeur de SVT
Crédits photos :  Pierre-Jean Riou
Publication :  18/07/2019

Photos numérotées 1 en blanc : A gauche, plant de Vératre blanc ,Veratrum album, les feuilles sont alternées.Taille du plant = 1 mètre. A droite, fleur de Vératre.
Photos numérotées 2 en jaune : A gauche, plant de Gentiane jaune ou Grande Gentaine, Gentiana lutea, les feuilles sont opposées. Taille du plant = 1 mètre. A droite, fleurs de Gentiane jaune.

L’ensemble de ces photos ont été prise dans le Vercors à 1000 mètres d’altitude fin juin.

Distribution de la Gentiane et de la Vératre :

On trouve le Vératre blanc, veratrum album et la Gentiane jaune Gentiana lutea, dans tous les massifs montagneux de France. On les trouve généralement à plus de 800 mètres d’altitude jusqu’à 2600 mètres dans les pelouses alpines.
Ces deux espèces se développent dans les prairies et clairières où il y a notamment du paturage.
On retrouve donc ces deux plantes dans le même milieu, de plus ce sont des plantes ressemblante. On peut donc facilemment les confondre, ce qui peut être grave puisque la Vératre est une plante très toxique.

Utilisation de la Gentiane :

La racine de Gentiane jaune , rapée dans l’alcool et additionnée de divers arômes sert à élaborer des boissons alcoolisées auxquels elle confère de l’amertume. On la retrouve notamment dans : la Suze, l’Avèze, la Gentiane etc…

Le danger est d’utiliser par confusion des racines de Vératre pour faire ces alcools, or la Vératre est une plante très toxique, voir mortelle.
Il est donc nécéssaire de bien distinguer Gentiane et Vératre.

Classification :

Bien que ressemblantes, Gentiane et Vératre n’appartiennent pas à la même famille de plante.

Le Vératre blanc est une plante de l’ancienne famille des liliacées. On reconnaît les liliacées par leur fleur de type 3 à 6 tépales, 6 étamines et 3 carpelles soudés en un ovaire.
Les Liliacées ont aujourd’hui disparu aux vues des nouvelles découvertes génétiques qui ont modifié en profondeur la classification phylogénétique. L’ensemble des Liliacées font aujourd’hui parti de deux ordres distincts de plantes : les Liliales et les Asparagales.
La Vératre appartient aujourd’hui à l’ordre des Liliales et à la famille des Melanthiacées.

La Gentiane jaune appartient à la famille des Gentianacées, il s’agit d’une famille de plante à fleurs moyennement courante , on compte en France 43 espèces de Gentianacées.

Comment distinguer Gentiane et Vératre ? :

De juin à août on peut observer ces plantes en pleines floraisons, il est alors facile de distinguer la Vératre qui a de petites fleurs de couleur blanchâtre de la Gentiane qui a des fleurs de plus grandes tailles et jaunes (voir photos).

-Toute l’année, on peut utiliser la différence de disposition des feuilles : La Gentiane a les feuilles qui sont opposées alors que la Vératre a les feuilles qui sont alternées.
Feuilles alternées : isolées et disposées alternativement de part et d’autre de la tige.
Feuilles opposées : lorsqu’elles sont disposées par deux, au même niveau, l’une en face de l’autre sur une tige ou un rameau.

D’après :

Petite flore de France, de Belgique, Luxembourg et Suisse. Thomas, Busti,Maillart


Posté par Pierre-Jean Riou le 18 juillet 2019